Tag: Alimentation

Mardi 28 novembre 2017 dernier, le Festival Alimenterre était relayé pour la première fois à Mayotte par Invent-oi en partenariat avec le Comité Français pour la Solidarité Internationale (CFSI) et Terra Habilis Océan Indien.

L’indéniable temps fort de la soirée, le Banana Quizz autour du documentaire de François Cardona, Hold up sur la banane (Babel Presse Production, avec la participation de France Télévisions, en 2016, 52′). Une vingtaine de participants, une seule grande gagnante pourtant…

Avec un sans faute, c’est Élise CANTELÉ qui remporte la mise, à savoir : une place gratuite à la prochaine projection organisée sur le territoire à la date de son choix ! Bien joué 🙂

Sans plus attendre, les résultats !


Combien de kilos de bananes mange un européen chaque année ?

  • 7 kg
  • 12 kg
  • 3 kg

Nous mangeons 12 kg de bananes par an, c’est le deuxième fruit le plus consommé en France (après la pomme) et le fruit le plus exporté au monde : des millions de personnes en vivent.

Sur quel continent la première banane a-t-elle poussé ?

  • Europe
  • Asie
  • Afrique

La banane provient d’Asie du sud. Elle a été apportée à Madagascar par des migrants indonésiens. De là, elle a voyagé jusqu’aux îles Canaries puis en Amérique centrale et du Sud.

Combien paie-t-on en moyenne un kilo de bananes ?

  • 1,80€
  • 3€
  • 6€

La banane fait un long trajet pour arriver sur les étals des supermarchés mais elle coûte en moyenne en Métropole, 1,80€ par kg, c’est à dire bien moins que les fruits produits localement comme la pomme (son grand rival sur les étals). 

À quel moment la banane devient jaune ?

  • Sur le bananier avant la récolte
  • Durant le transport
  • Une fois arrivée en Europe avec l’aide d’un gaz spécial

Les bananes sont récoltées encore vertes et convoyées en France métropolitaine par bateau réfrigéré. Elles sont ensuite traitées avec un gaz spécial (l’azéthyl) dans des sites appelés « mûrisseries ».

Quel pourcentage du prix de vente dune banane en provenance d’Équateur parvient aux travailleurs des plantations ?

  • Environ 7%
  • Environ 15%
  • Environ 25%

7% seulement du prix de vente d’une banane revient aux travailleurs en Équateur. Dans la plupart des pays producteurs, les salaires versés aux travailleurs agricoles ne suffisent pas pour vivre dignement.

Et quel pourcentage revient au supermarché ?

  • Aucun supermarché ne veut rien… (si ce n’est le bonheur du consommateur)
  • Environ 25%
  • Plus de 50%

Les supermarchés empochent plus de la moitié du prix de vente d’une banane. À eux seuls, ils reçoivent donc davantage que tous les autres acteurs de la filières réunis.

En France, six distributeurs concentrent à eux seuls . (compléter) des ventes de produits alimentaires

  • 50%
  • 70%
  • 90%

La domination des supermarchés est telle que les six premiers supermarchés (Carrefour, Leclerc, Intermarché, Casino, Auchan et un Système U) concentrent 90% des ventes de produits alimentaires.


Et voilà ! À suivre très bientôt d’autres petits jeux avec cadeau à la clé : restez connectés… 😉

Le 28 novembre dernier, en partenariat avec le Comité Français pour la Solidarité Internationale (CFSI) et Terra Habilis Océan Indien, Invent-oi relayait le Festival Alimenterre à Mayotte. Une très belle première édition, qui a réunit une cinquantaine de personnes, au bord de la piscine du Rocher, pour débattre des enjeux de l’agriculture et de l’alimentation durable. Au programme, une projection-débat s’appuyant sur trois documentaires inédits :

  • Les champs du possibleFilm réalisé par des élèves de seconde GT (Générale et Technologique) du lycée agricole de Kernilien-Guingamp (Côtes-d’Armor) ayant obtenu le 1er prix (catégorie lycéen) dans le cadre du Prix Alimenterre 2017.
  • Hold up sur la bananeFilm réalisé par François Cardona en 2016 et produit Babel Presse Production avec la participation de France Télévisions – 52′
  • Vivre dignement sa terreFilm réalisé au Sénégal par Karfa Diallo et Christophe Leroy en 2015. Une production ONG Enda Pronat – La Troisième Porte à gauche – 37′

Côté intervenant(e)s, un panel de choix 100% féminin. Intervention sur Skype de Marie Jo PAYET, membre de l’association Terra Habilis Océan Indien représentant le CFSI dans la région, puis débat, quelque peu écourté (retardataires obligent), en présence de : Aurélie Hoffmann, Directrice Générale de l’Ucoopam (Union des Coopératives Agricoles de Mayotte) et Lucie Héliès, chargée de mission à la CRESS (Chambre Régionale d’Économie Sociale et Solidaire).

Histoire de mettre un peu d’animation dans tout ça, Invent-oi avait convié l’association CKCM (Canoë Kayak Club de Mamoudzou) à présenter leur ligne de créations en matières recyclées, Mode Gouni. Des jeunes de dix-huit ans, un cerveau fonctionnel et inspiré, un savoir-faire, une motivation à toute épreuve… de quoi faire taire les mauvaises langues promptes à parler de la jeunesse mahoraise en terme peu flatteurs !

Temps fort de la soirée le Banana Quizz : une vingtaine de participants, une seule grande gagnante avec un sans faute… Tous les résultats, par ici !

Un évènement qui ne pouvait pas mieux tomber au vu des dernières actualités locales en matières de pesticides….

Prochaine édition en 2018 et d’ici là rappelez-vous : « Notre avenir se joue dans nos assiettes » 😉

Contact

Pour tout renseignement ou demande de devis, contactez-nous au : +262 6 39 27 71 69, ou par mail :

Name
Email
Message

Yay! Message sent.
Error! Please validate your fields.
invent-oi.com - Dieynaba SY - BP 260 - 97 615 LABATTOIR - MAYOTTE (France) - Tél : +262 6 39 27 71 69